image
Relais Christine - Alentours

Expositions

Rubens - Portraits princiers s’installe au Musée du Luxembourg jusqu’au 14 janvier et nous plonge au cœur des intrigues diplomatiques du 17ème siècle. A travers les œuvres du peintre le plus célèbre et le plus influent de son temps, l’exposition raconte aussi l’histoire de Marie de Médicis, ses origines, son influence et ses alliances.

Fortuny, un Espagnol à Paris. Mariano Fortuny est mis à l'honneur au Palais Galliera. A travers une centaine de pièces, dont une bonne partie provenant du Museo Fortuny à Venise qui l’avait adopté, l'exposition dévoile ses inspirations et ses nombreux talents d’inventeurs (peinture, gravure, design, textile, éclairages…). Une rétrospective nous plongeant dans l’élégance intemporelle. Jusqu’au 7 janvier.

Jusqu’au 21 janvier, le Musée du Jeu de Paume rend hommage à deux artistes : Albert Renger-Patzsch, grande figure de l’histoire de la photographie du 20ème siècle, dont l’œuvre repose sur un style documentaire et Ali Kazma qui, à travers ses œuvres vidéo, met en exergue certaines évolutions à l'œuvre dans nos sociétés, invitant à réfléchir sur l’aptitude de l’homme à transformer le monde.

En savoir plus Moins
Relais Christine - Alentours

Opéra

A l’Opéra Bastille, Giuseppe Verdi nous livre dans Falstaff le témoignage d’une vie écoulée et dont la moralité serait, comme celle de l’œuvre : « tout n’est que plaisanterie ». Comédie inclassable teintée de pessimisme, elle déroge à tous les principes traditionnels de l’opéra italien du 19ème siècle et témoigne de l’éternelle passion du maître de l’opéra pour le théâtre. Jusqu’au 16 novembre.

En savoir plus Moins
Relais Christine - Alentours

Restaurants

Nouveautés :

Après le succès du « Spoon », Alain Ducasse renouvelle le concept avec le Spoon 2, en lieu et place du Terroir Parisien de Yannick Alléno. Un joli décor de J.M. Wilmotte et une cuisine qui mélange spécialités culinaires du monde : cabillaud au lait de coco, mangue sucrée salée ; épaule d’agneau frottée zahtar, yaourt coriandre ; suprême de volaille Tandoori ; chiffon cake au thé matcha, glace au sencha. Un beau voyage gustatif ! Menu déjeuner (bento) à 32 Euro. Comptez 40 à 90 Euro à la carte. Fermé le dimanche. Palais Brongniart – 28 place de la Bourse, 2ème.

Yoshinori – Une nouvelle adresse pour le Chef japonais Yoshinori Morie qui propose une cuisine française revisitée avec, entre autres : chinchard mi cuit et racines ; échine de cochon, olives de Kalamata ; chocolat noir, graines de sarrasin, glace « reine des prés »… Menus déjeuner à 35 ou 45 Euro. Menu dîner à 70 Euro. Fermé lundi midi, samedi midi et dimanche. 18 rue Grégoire-de-Tours, 6ème.

Toujours recommandés :

Traditionnel :

- Chez Fernand est un bistrot proposant une cuisine française traditionnelle dans un atmosphère décontractée, situé à quelques pas du Relais Christine.

Plus chic :

- Allard, ce bistrot créé il y a 100 ans sert aujourd’hui de grands classiques de la cuisine française. Il appartient au Chef Alain Ducasse qui par son nom garantit la qualité de son service et de ses vins.

Moderne :

- Le Christine, un restaurant proposant une cuisine française moderne vous accueil dans un style simple et détendu à la porte d’à côté.

Plus Chic :

- Alliance : Proche de Notre Dame, le restaurant étoilé Michelin vous propose une excellente cuisine française moderne dans un décor contemporain.

Haute cuisine :

- Saint James Paris : Dans l’incroyable salle à manger ou dans le jardin de l’unique château-hôtel de Paris, découvrez les créations fines et raffinées du célèbre Chef Jean-Luc Rocha, 1 étoile Michelin.

- Le Relais Louis XIII, une maison médiévale datant du 17ème siècle étoilé Michelin avec le Chef Manuel Martinez.

En savoir plus Moins